Zoom sur IngéPLUS à Toulouse

Quel fonctionnement, quelles activités et quels débouchés ont été
mis en œuvre par l’équipe IngéPLUS de Toulouse ? Petit tour d’horizon.

 

Un réseau social dédié au projet dans l’académie de Toulouse

Dans l’académie de Toulouse, le projet IngéPLUS se caractérise par une communauté répartie sur l’ensemble de la région Occitanie, une région qui va de Tarbes dans les Hautes Pyrénées jusqu’à Nîmes dans le Gard.

L’étendue de ce territoire a amené l’équipe de Toulouse INP à mettre en place dès 2019 une plateforme, type réseau social, dédiée au projet pour favoriser les échanges au sein de la communauté IngéPLUS.

Cette plateforme regroupe, à ce jour, 260 membres, incluant les étudiants de BTS, leurs professeurs référents au sein des lycées (coachs), leurs parrains/marraines (étudiants en écoles d’ingénieur), leurs mentors (ingénieurs en poste), les membres des équipes IngéPLUS et quelques invités. Chaque étudiant y crée son carnet de bord, afin d’y collecter les traces de ses différentes activités. La mise en place de différents espaces permet de délivrer des informations ciblées pour un groupe d’utilisateur, de mettre à disposition les liens vers les outils nécessaires au groupe pour suivre le parcours, d’échanger des documents, de créer un dialogue entre les différents acteurs. Ce dialogue peut également être privé entre les membres de la communauté, grâce à un outil de messagerie et un annuaire qui sont intégrés à la plateforme.

Des ateliers au plus près des besoins des étudiants :

Fin avril 2021, Elyssa Win Nemou a rejoint l’équipe toulousaine pour son stage de fin d’études en Master 2 Ingénierie de la formation et des systèmes d’emploi. Suite à une enquête réalisée pour identifier les besoins des étudiants et des enseignants participant au parcours d’exploration, Elyssa a mis en place, proposé et animé des ateliers sur les soft skills et l’utilisation de la plateforme Jobready, ainsi que sur la création d’un portfolio. Elle a été encadrée pour son stage par Olivier Thual, directeur de la cellule d’initiatives pédagogiques de l’ENSEEIHT, que nous remercions pour son aide. Merci aussi à Elyssa qui a mis toute son énergie et sa bonne humeur au service du projet. Nous lui souhaitons une très bonne continuation !

Une licence ad hoc pour les étudiants IngéPLUS

Après avoir suivi le parcours d’approfondissement IngéPLUS dans le cadre de leur 2ème année de BTS, les étudiants IngéPLUS peuvent s’orienter vers une licence générale en Sciences Pour l’Ingénieur (SPI) par la voie de l’apprentissage dans l’académie de Toulouse.

Elle s’appuie sur la licence Vaucanson du CNAM, basée sur une pédagogie par projet conçue pour des étudiants venant de bacs professionnels et technologiques. La licence proposée se compose d’un tronc commun en sciences de l’ingénieur, d’enseignements de spécialités adaptés aux différentes sections de BTS et de la partie alternance réalisée en entreprise. Les enseignements de spécialité pourront être choisis dans le catalogue du CNAM, mais également parmi les modules de spécialités de la prépa des INP. 

La première promotion de cette licence comptera 20 étudiants des académies de Toulouse et Grenoble, issus de 10 lycées et de 7 sections de BTS. A ce jour 15 élèves ont l’accord d’une entreprise pour leur contrat d’apprentissage, 5 sont toujours en recherche et tous ont été/sont accompagnés de manière individuelle par Benjamin Bonneau qui a intégré l’équipe le 24 juin avec ce premier objectif.